Des conseils pour gérer le stress quotidien

Tous les événements générateurs de stress ne sont pas nécessairement négatifs. La façon dont on gère ces événements peut grandement affecter le bien-être physique, mental et social. On peut considérer ces situations par des défis qui améliorent la vie ou comme des sources du stress qui bloquent de profiter de la vie.

Ayez une bonne attitude positive !

Premièrement, vous devez identifier la source du stress et vous devez savoir si la réponse est appropriée à la situation ou si elle est exagérée. On crée souvent quelque chose à partir de rien sous un élan négatif. Le mieux est d’être positif et de ne pas être submergé par les tâches qui vous sont confiées. Dramatisez et différenciez les problèmes graves des petits désagréments de la vie quotidienne. En restant optimiste, vous aurez tous les moyens d’aborder les tâches du quotidien.

  • S’organiser

Même si la vie est pleine d’imprévus, essayez d’éviter le « stress de dernière minute ». Bien gérer son temps ne vous sera qu’une opportunité. Notez clairement toutes les choses importantes dans un journal, faites une check-list quotidienne par ordre d’importance, et barrez les tâches au fur et à mesure, donnant l’impression d’avancer et ne point négliger votre stade de débutant.

  • Évacuez les tensions, déstressez et surtout amusez-vous !

Êtes-vous fatigué ? Au lieu de vous laisser submerger par la tension, libérez-vous et exprimez vos sentiments, qu’ils soient positifs ou négatifs. Prenez le temps de vous détendre et d’oublier vos soucis tout en vous amusant : lisez un bon livre, écoutez votre musique préférée, prenez un bain chaud, cocoonez, faites du shopping… et rigolez ! Autant d’activité psychologie pour se vider l’esprit et prendre du recul par rapport à ses soucis. Pratiquez une psychothérapie en suivant ce lien ressources-psycho.com

Quelques secrets pour votre détente

Une solution très simple contre le stress est de bien régler sa respiration ou d’adopter une thérapie. Le souffle dans les abdominaux offre entièrement de la relâche (méditation, le yoga). Vous inspirez simplement profondément en expirant de l’air dans votre ventre, soulevez votre poitrine et vos épaules également et expirez doucement par la bouche. Visualisez-vous en train de respirer de l’énergie et du calme, et d’expulser les tensions et les pensées négatives. Le yoga en particulier vous apprend à respirer et à vous régénérer en utilisant des postures, des règles et des principes de base d’une vie saine.

Traitez-vous doucement 

Les médecines douces sont aussi un très bon moyen naturel pour limiter efficacement le stress du quotidien. Par contre, la psychothérapie permet une meilleure adaptation au stress, mais ne prive pas les élèves de la motivation apportée. Elle fait réagir l’organisme, l’aidant à utiliser les ressources les plus intimes. Cette dernière a aussi la capacité de ne pas provoquer de dépendance ou des avantages de la somnolence. Toute réaction au stress (mémoire, phobies, insomnie…) peut avoir une réponse homéopathique, mais c’est une précaution. N’attendez pas le stress pour pratiquer des exercices en psychologie, prédisez si vous reconnaissez vos tendances de réponse au stress !

N’oubliez pas de respecter l’hygiène au quotidien

De plus, la gestion du stress implique de mener une vie pleine de santé. En tout cas, équilibrez votre alimentation : souvenez-vous toujours de cela, il faut manger au moins 4 légumes et fruits, buvez 1,5 litres d’eau chaque jour, et ne point rater de repas pour recouvrir entièrement les énergétiques perdues (pour une femme ; consommation environ de 2000-2500 calories/jour, hommes 2500-3000 calories/jour). Pendant les périodes de stress, les réserves de magnésium s’épuisent et on peut devenir nerveux et irritables. Cependant, il est nécessaire au bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux, et l’apport quotidien recommandé est de 500 mg. On le trouve dans les pains complets, les céréales, le chocolat noir, les bananes, les fruits secs, les légumes secs… En outre, il est recommandé d’éviter les excitants comme le tabac, l’alcool, le thé, le café et l’excès de sucre, même s’ils ont un effet réconfortant et stimulant.

Le sport : meilleur aide

Pour évacuer le stress, rien de mieux que l’exercice. Cela vous permet de canaliser votre énergie, de penser à autre chose et de vous concentrer sur votre corps. Après l’exercice, vous vous sentirez détendu grâce aux endorphines (hormones du bonheur accompagné d’une petite séance de thérapie) libérées pendant l’exercice. Vous pouvez pratiquer n’importe quel sport, sachant que les matières les plus courantes et les plus faciles à pratiquer sont la marche et la course, la natation, le vélo, le fitness…

Se promener dans la nature (ou espace vert) vous est également bénéfique pour profiter de l’essence des arbres, du calme de la nature, du chant des oiseaux… un retour à la source d’harmonie qui puise de l’énergie. Se fondre dans les éléments d’une manière quelque peu idyllique. Sans oublier le soleil qui est aussi votre allié moral (s’il n’est pas abusé), parce que ses rayonnements donnent de l’aide notamment à la synthèse, une hormone humoristique.

Développement personnel : conseils pratiques
La TCC chez un psychiatre ou un psychothérapeute ?