La Maltraitance

Personnellement, ce mot là sonne mal dans mon esprit, du fait qu’il représente la violence et la brutalité envers les créatures de Dieu :

L’homme et l’animal

Le Châtiment de Dieu est très sévère lorsqu’il s’agit de maltraiter sa créature. Bref, j’ai voulu ouvrir cette petite parenthèse à titre de rappel pour ceux qui se reconnaîtront devant cette barbarie, et à titre préventif pour chacun de nous. Nous sommes appelés tous à considérer ce sujet avec une haute importance pour y remédier et voir toutes les possibilités d’arrêter ce fléau pervers. Les choses à respecter pour atteindre un certain niveau de connivence et éviter les conflits et les altercations obsolètes : - Bien étudier l’origine des causes de maltraitance ; - Bien calculer les conséquences de cet acte ; - Se poser la question : « Y a-t-il un moyen d’améliorer l’ambiance régnante (état moral) et apaiser cette furie intérieure qui nous pousse vers une violence et une agressivité inconcevable et inadmissible ? ». - Le respect mutuel est le facteur primordial pour une éventuelle mais certaine sérénité acquise. - La communication pour l’échange des idées et les avis afin de résoudre certains problèmes. - Une compréhension partagée. - Un soutien moral et une patience constante. Nous devons tous faire des efforts pour y arriver. Nous devons penser combien il est beau de vivre en paix , serein , sans méchancetés et sans violences . Nous devons penser aussi que tout être humain est fragile et sensible, parfois irritable. Nous devons nous comprendre mutuellement, et ressentir pour autrui ce que nous ressentons pour nous-mêmes, nous soutenir dans les moments difficiles. La méditation est un des moyens les plus efficaces pour y arriver. En effet, le fait de méditer et de revoir toutes nos actions, telles qu’elles soient nous incite à changer de caractère voire d’habitudes pour améliorer sa vie, voilà tout.
Psychologue : comment choisir le bon professionnel pour vous aider ?
Allaitement et Lactation

Plan du site